boulevard r.splingard
bp 34 - 62230 outreau
tel. 03 21 80 90 10
fax. 03 21 80 58 06
home

Historique de l'ESAT d'Outreau

Le site d’Outreau a ouvert ses portes le 2 mai 1984.

L’établissement est implanté sur une assiette foncière de près de 14 000 m² dont 4 000 m² de foncier bati.

L’ESAT d’Outreau accueille 110 usagers (108 + 2).

L’augmentation progressive de la capacité d’accueil s’est faite comme suit :

- Autorisation initiale : 60 places (7 juin 1983)

- Extension n° 1 : 70 places

- Extension n° 2 : 80 places (29/11/1991)

- Extension n° 3 : 85 places (14/10/1998)

- Extension n° 4 : 90 places (19/12/2000)

- Extension n° 5 : 100 places (09/11/2005)

- Extension n° 6 : 105 places (29/09/2006)

- Extension n° 7 : 108 places (13/11/2008)

A ces 108 places, s’ajoutent 2 places accordées au titre de la compensation pour l’absentéisme.

Fonctionnement de l'établissement

Profil : Externat


Fonctionnement : 

  • 225 jours/an
  • Base horaire : 35 heures/semaine du lundi au vendredi
  • Périodes de fermeture : Période de Pâques, Août (sauf aménagements spécifiques), Noël/Nouvel an


Condition d’admission : Orientation ESAT par la CDAPH

Missions:

  • Prise en charge de la personne accueillie
  • Accession à une vie sociale et professionnelle des personnes handicapées momentanément ou durablement incapables d’exercer une activité professionnelle dans le secteur ordinaire de production ou entreprises adaptées.
  • Permettre à la personne accueillie qui le souhaiterait, sous réserve de posséder des capacités suffisantes, de quitter l’établissement afin d’accéder au milieu ordinaire de travail ou à l’entreprise adaptée.

Prestations :

  • Accompagnement professionnel
  • Accompagnement éducatif et de soutien individualisé
  • Intervention d’un médecin généraliste vacataire
  • Médecine du travail
  • Restauration sur place (contre paiement)
  • Transport (gratuit)

Activités proposées :

Espaces verts :

  • Tonte
  • Fauchage
  • Taille de haie et arbustes
  • Entretien des massifs
  • Elagage…

Façonnage d’imprimerie :

  • Encartage
  • Agrafage
  • Pliage
  • Mise sous plis…

Peintures et revêtements sols et murs :

  • Peintures extérieures
  • Peintures intérieures 
  • Revêtements muraux
  • Revêtements de sols…

Conditionnement:

  • Assemblage, contrôle et conditionnement de crayons cosmétiques
  • Conditionnement de boîtes alimentaires pour animaux

Cartonnage :

  • Principalement, façonnage de cartons d’emballage pour l’industrie de transformation du poisson.

La politique de l'ESAT

L’encadrement et le directeur s’engagent à mettre en place une démarche qualité fondée sur les valeurs suivantes :

  • La laïcité et la neutralité du service public 
  • L’intégration des personnes handicapées dans un dispositif professionnel proche du milieu ordinaire 
  • La garantie du respect de la personne et de ses droits 
  • Le droit à la sécurité et à la bientraitance 
  • Le droit à un accompagnement social.


Afin de mettre en œuvre ces valeurs, l’ESAT s’engage à :

  • agir en référence à la loi du 2 janvier 2002 et des textes s’y référant 
  • à mettre en place une politique architecturale adaptée à l’activité de vie de l’usager 
  • redéfinir des stratégies de redéploiement des richesses humaines 
  • définir des objectifs en matière de coordination et de coopération 
  • mettre en place un outil d’évaluation des activités et de la qualité des prestations

Définition des objectifs qualité

L’usager est au centre du dispositif médico-social de l’ESAT.

Le personnel œuvre à la réalisation des missions assignées à l’établissement.

Le référentiel qualité se décline comme suit tant à l’égard de l’usager que des acteurs.

Objectif 1
Garantir l’intégrité physique et psychique de la personne handicapée, par la référence constante à la loi, au règlement, aux droits de l’usager, par la mise en œuvre des bonnes pratiques professionnelles, de bilans et soins médico-psychologiques.

Objectif 2
Assurer un accompagnement professionnel et éducatif adapté à l’usager, par l’affirmation de repères stables et sécurisants, par une évaluation constante.

Objectif 3
Promouvoir un suivi individualisé de la situation de l’usager, par un suivi éducatif personnalisé, par l’élaboration, la mise en acte et l’évaluation du projet individualisé.

Objectif 4
Veiller à l’épanouissement professionnel par l’organisation et l’accompagnement de la personne.

Objectif 5
Favoriser la participation de l’usager à la vie de l’établissement, par l’organisation de réunions, l’instauration d’un climat serein, par la mise en place du Conseil de la Vie Sociale et d’un dialogue constructif.

Objectif 6
Garantir le droit à l’information par la remise du livret d’accueil, du règlement de fonctionnement, par un affichage clair et précis, par la mise en place de réunions formelles ou informelles.

Objectif 7
Veiller au respect des liens familiaux par l’existence de relations avec les proches et l’instauration d’un dialogue régulier.

Objectif 8
Garantir la sécurité de chacun des acteurs dans son travail par le respect de la législation en matière d’hygiène et de sécurité, par l’organisation des réunions de CHSCT, et la mise en œuvre des décisions qui y sont arrêtées.

Objectif 9
Identifier le sens et le contenu des missions de chacun des acteurs par a définition d’objectifs clairs, tangibles et planifiés, par la définition de fiches de poste.

Objectif 10
Guider l’intervention des acteurs par l’édition de procédures, protocoles, documents et outils méthodologiques.

Objectif 11
Développer les compétences par une évaluation annuelle, par des formations de qualité.

Les moyens humains au service du projet d'établissement


Le directeur: Assure la direction administrative, technique, financière de l’établissement, valide l’ensemble des projets de l’établissement.

Le service administratif et comptable:

Outre les tâches traditionnellement dévolues à un tel service (courriers, standard, facturation…), le secrétariat administratif établit la paie des usagers.
L’ESAT est un établissement médico-social au sens de la loi du 2 janvier 2002. Toutefois, sa particularité réside dans l’existence d’une activité de production.

Le service commercial:

L’adjoint technique veille au fonctionnement des ateliers, aux contacts avec la clientèle. Il assure la mise en œuvre du système qualité.

Le service éducatif:

Le service éducatif assure la prise en charge médico-sociale de l'usager.

Le service infirmerie:

Le service infirmerie assure le suivi des soins et des traitements des usagers en relation avec leurs médecins traitants et le médecin vacataire de l’ESAT. Au-delà de la dimension strictement médicale, les infirmières concourent activement à la sérénité des personnes par leurs qualités d’écoute et de compréhension. Ce service contribue directement à garantir l’intégrité physique et psychique de la personne handicapée.

Les moniteurs d'ateliers et éducateurs techniques spécialisés:

Les moniteurs d’ateliers et ETS ont une double vocation : répondre aux exigences de la clientèle et veiller au projet éducatif individualisé.

Les services techniques:

Outre l’entretien des véhicules, du parc du matériel horticole et des biens immobiliers, les services techniques assurent le transport d’une partie des usagers (matin-soir) de l’ESAT.

Le service restauration:

Le service restauration a la charge de la confection des repas (de l’ordre de 27 000/an).
En cela, il contribue directement à la qualité d’accueil de l’usager.

restauration.jpg
27000 repas sont servis chaque année

La mise en place d’outils d‘évaluation


1) Évaluation interne

L’établissement a mis en œuvre l’évaluation interne en application de l’article 22 de la loi du 2 janvier 2002 repris dans l’article L312-8 du Code de l’action sociale et des familles : « les établissements et services mentionnés à l’article L312-1 du CASF procèdent à l’évaluation de leurs activités et de la qualité des prestations qu’ils délivrent, au regard notamment des procédures, de références et de recommandations de bonnes pratiques professionnelles validées ou, en cas de carence, élaborées selon les catégories d’établissements ou de services, par un conseil national de l’évaluation sociale et médico-sociale placé auprès du ministre chargé de l’action sociale. Les résultats de l’évaluation sont communiqués tous les 5 ans à l’autorité ayant délivré l’autorisation ».

L’évaluation interne a été menée en 2009 et a conduit à la rédaction d’un document final.

2) Évaluation externe

L’établissement s’engage à mettre en œuvre l’évaluation externe telle que prévue dans les textes sus cités : «les établissements et services font procéder à l’évaluation de leurs activités et de la qualité des prestations qu’ils délivrent, par un organisme extérieur».

Le projet pédagogique de l’ESAT

Les activités de l’ESAT connaissent une évolution différenciée selon le dynamisme ou la stagnation du marché.
Il s’avère donc nécessaire, dans l’intérêt des usagers, de développer la polyvalence et la formation professionnelles.
Dans les années à venir, il sera donc mis l’accent sur la formation du travailleur handicapé, à travers la mise en œuvre de stages qualifiants, voire diplômants comme la VAE.

1) Dans les ateliers

Au sein de chaque activité, les encadrants déterminent des objectifs hiérarchisés offrant à l’usager une valorisation de son potentiel et une reconnaissance sociale et professionnelle.
Les objectifs peuvent se décliner comme suit :

  • Préserver les acquis,
  • Renforcer l’autonomie,
  • Faciliter l’apprentissage de nouvelles technologies, de savoir faire,
  • Développer la polyvalence des fonctions,
  • Enrichir les compétences professionnelles et personnelles,
  • Encourager les relations extérieures au travail (citoyenneté)

2) En restauration

L’établissement considère la pause « déjeuner » comme un moment privilégié de dialogue entre les usagers, mais aussi avec le personnel encadrant (le service éducatif est présent lors des repas).
Il y attache une importance particulière. En partenariat avec la société prestataire, les infirmières de l’établissement, les médecins de familles et le personnel éducatif, une politique d’hygiène alimentaire est mise en place.

3) Les activités de soutien

L’établissement met en place des activités de soutien de natures différentes tant durant le temps de travail que durant la pause du déjeuner.
Dans les années à venir, l’axe prioritaire sera l’apprentissage de la lecture et de l’écriture, la sensibilisation aux règles de sécurité.

4) Le projet individualisé

Lors de l'élaboration de tout document individuel de prise en charge, l’usager peut exprimer ses motivations et ses attentes.
L’équipe des encadrants tient compte de tous les paramètres, et dans la limite du possible, apporte les aides nécessaires à la réalisation du projet.

5) L’association

Bien que distincte juridiquement de l’ESAT, l’amicale du personne dénommée « Association du Cap d’Alprech » contribue au bien être des usagers et leur propose un certain nombre de prestations. Financée par l’aide financière des communes avoisinantes (subventions municipales et la participations des usagers aux activités), l’association organise sorties et manifestations diverses au cours desquelles les usagers et le personnel se retrouvent.

promenade.jpg

Promenade dans les marais de l'audomarois

 

lewarde.jpg

Visite à la mine de LEWARDE

Les perspectives

L’ESAT a ouvert ses portes en mai 1984. Les personnes accueillies à son ouverture, toujours présentes pour la majorité d’entre elles, ont vieilli.

Le vieillissement des usagers interpelle et nécessite de s’interroger sur des problématiques nouvelles. Elles se manifestent par une augmentation des problèmes de santé assortis, la plupart du temps, d’arrêts de travail ou de restrictions professionnelles (interdiction de porter des charges lourdes, station debout pénible…).

Le vieillissement, naturel chez toute personne, se manifeste d’autant plus que les conditions de vie semblent difficiles : milieu social défavorisé, évolution de la maladie mentale, effets à moyen et long terme des traitements.

L’un des paliatifs est la généralisation du travail à temps partiel (pour l’usager) à la condition que le temps laissé vacant puisse être occupé par un autre usager (pour l’établissement).

Il convient également d’œuvrer en direction des foyers d’hébergement et des Services d’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS) qui peuvent répondre aux besoins constatés.

Le mot de la fin

Rien n’est définitif, tout est provisoire.

Un projet est en continuelle mouvance et demande à évoluer au fil des problématiques.

Tel sera le défi de ce document de référence.