Qui fixe la mission du commissaire aux comptes ?

2

Ce que vous devez savoir à propos de l’examen

Toutes les sociétés anonymes (SA) doivent désigner un auditeur (CAC). SAS doit désigner un CAC (i) s’il dépasse deux des trois critères (plus de 20 employés, chiffre d’affaires > 2 millions d’euros, total du bilan > 1 million d’euros) ou (ii) s’il contrôle une ou plusieurs sociétés conjointement ou exclusivement, ou s’il est géré par une ou plusieurs sociétés dans un de manière commune ou exclusive. En dessous de 20 %, ce contrôle est rarement supposé, supérieur à 40 %, systématiquement supposé. SARL et SCS doivent désigner un CAC s’ils dépassent deux des trois critères (plus de 50 employés, chiffre d’affaires > 3,1 millions d’euros, total du bilan > 1,55 million d’euros). Les sociétés qui s’installent consolidées et/ou cotées en bourse doivent désigner deux auditeurs. Le Les entreprises doivent désigner un CAC titulaire et un adjoint qui remplacera le titulaire en cas de retrait ou de démission pour un motif valable.

Au 1er janvier 2016, les comités d’entreprise dont les seuils suivants répondent à au moins 2 des 3 critères établis pour les associations à la fin de l’année précédente :

A découvrir également : Comment retrouver un bon d'achat IKEA ?

  • Nombre d’employés en équivalent temps plein : 50
  • Bilan:1,55 million d’euros
  • Ressources : 3,1 millions d’euros,

doit également nommer un auditeur.

Lors de la création d’une société, les auditeurs (CAC) sont toujours désignés par l’AGO des actionnaires dans les statuts pour une période de 6 ans au cours de la vie sociale . Ils ne peuvent pas être les auditeurs de l’entreprise. Au cours de leur mandat, ils peuvent être révoqués pour des raisons valables, notamment en cas de non-respect de la commande.

A découvrir également : Quelle est la différence entre un rabais une remise et une ristourne ?

La tâche principale de l’auditeur est de certifier que les états financiers, qu’ils soient individuels ou consolidés, sont réguliers et honnêtes . En outre, ils peuvent être amenés à effectuer des audits limités des comptes créés au cours de l’année (pour les filiales de groupes cotés) ou des due diligence ad hoc (en cas d’augmentation de capital ou de transformation de la société)

Toutes les tâches de l’auditeur externe (CAC) doivent répondre à des normes professionnelles. . Une tâche de certification implique donc nécessairement une compréhension de l’entreprise et une évaluation de ses risques économiques inhérents ; pour cette dernière, une évaluation de son contrôle interne pour neutraliser ces risques, des contrôles analytiques (p. ex. comparaison N/N-1 des achats) et des audits directs (également appelés examen de documents).

CAC sont rémunérés par la société, en particulier par la société qui les nomme. Le nombre d’heures que le CAC effectue pour un audit juridique Les est déterminé par des normes, y compris la somme des produits d’exploitation, des produits financiers et du bilan. En revanche, le taux horaire est librement négocié entre le CAC et son client.

cadre de chaque certification, le CAC doit Dans le envoyer à ses clients une lettre de mission (en fait, une offre) détaillant le travail effectué et le budget des honoraires correspondant.

Les questions que vous devez vous poser lorsque vous envisagez de nommer un CAC

Comment choisir mon examinateur titulaire ? hors tension ?

La relation entre lui et vous devrait être confiante. Par conséquent, rencontrez-le avant de le nommer et assurez-vous qu’il vous comprend et vice versa et qu’il comprend également les activités de votre entreprise. Cela ne nécessite pas nécessairement que vous connaissiez le domaine d’activité de votre entreprise. Et profitez de la réunion pour lui demander un devis.

L’auditeur doit-il être proche de l’entreprise ?

Non, car l’auditeur, même s’il a une mission permanente, n’intervient dans l’entreprise que 2 à 3 fois par an. C’est l’une des différences par rapport à l’auditeur, dont la proximité est souvent requise.

Est-ce que je suis intéressé par la nomination d’un CAC même si je n’ai pas à le faire ?

La nomination d’un CAC doit être envisagée dans l’une des trois situations suivantes : : si certains actionnaires ou partenaires ne sont pas impliqués dans l’activité (investisseurs financiers), si vous envisagez d’attirer des investisseurs dans le capital de votre entreprise très prochainement, ou si celui-ci dépasse les seuils ci-dessus dès la première année.

Faut-il rencontrer l’examinateur adjoint ?

Non, et en fait, de nombreux auditeurs sont nommés adjoints sans rencontrer les dirigeants de l’entreprise.

Vous souhaitez plus d’informations ?

Contactez EUNS

vous pourriez aussi aimer