Comprendre le fonctionnement de la mutuelle prévoyance

La mutuelle prévoyance a été mise en place pour prémunir l’assuré et sa famille des conséquences financières engendrées par les aléas de la vie courante. Ce contrat d’assurance a pour rôle de couvrir une éventuelle dégradation de l’état de santé de l’assuré ayant pour conséquence une diminution ou une perte de revenus.

Les principaux risques couverts par la mutuelle prévoyance

La mutuelle prévoyance couvre les risques liés à l’arrêt de travail pour maladie ou accident (incapacité temporaire de travail- ITT), à l’invalidité (partielle ou totale, temporaire ou permanente) et au décès. Les risques de dépendance et de chômage peuvent être également couverts par la mutuelle prévoyance. 

A découvrir également : Quel métier faire avec un DSCG ?

Ce type de contrat permet de compenser une perte de salaire, par le versement d’indemnités journalières durant la période d’incapacité de travail. Il sert également à assurer le maintien de ressources, en cas de validité, par le versement d’une rente périodique à l’assuré. En cas de décès, le capital sera transmis au bénéficiaire désigné par l’assuré lors de la signature du contrat. Le contrat de mutuelle prévoyance est aussi conseillé pour prévoir le versement d’une rente de conjoint survivant ou d’une rente d’éducation au profit des enfants à charge. 

Si vous souhaitez vous renseigner davantage sur les garanties régie portage mutuelle prévoyance, vous n’avez qu’à cliquer sur ce lien.

A lire en complément : Une stratégie pertinente pour booster votre réputation

La mutuelle prévoyance en complément de l’assurance-maladie et la complémentaire santé

Le régime obligatoire d’assurance-maladie a été élaboré pour assurer :

  • Le remboursement des frais médicaux
  • La prise en charge des frais d’hospitalisation
  • Le versement des prestations financières encadrées de travail

Comme cette prise en charge est plafonnée et temporaire, le reste à charge de l’assuré peut être réglé en partie ou en totalité par l’assurance santé complémentaire. Cette dernière peut être souscrite par l’entreprise pour ses salariés ou à titre individuel, à défaut. 

Les chefs d’entreprise sont aussi dans l’obligation de proposer des garanties arrêts de travail, invalidité et décès à leurs salariés. Le régime de prévoyance a été rendu obligatoire par la loi, les conventions collectives ou les accords de branche.

Pour assurer à leurs salariés une couverture efficace, les employeurs peuvent aussi leur proposer une mutuelle prévoyance sous forme de contrat collectif. Ce dernier peut être à titre obligatoire facultatif, avec ou sans prise en charge partielle des cotisations par l’entreprise.

Les travailleurs indépendants peuvent aussi souscrire à une mutuelle prévoyance, afin de garantir une entrée d’argent en cas d’interruption ou de cessation de leur activité professionnelle, que ce soit à la suite d’un arrêt ou d’une invalidité.

Le choix de ses contrats de mutuelle prévoyance

Pour choisir son contrat de mutuelle prévoyance, il importe de prendre en compte quelques éléments, notamment le prix. Le tarif d’un tel contrat peut varier en fonction des garanties choisies, de l’âge, et de l’état de santé de souscripteur. Aussi, il est essentiel de déterminer en amont ses besoins et ses attentes en matière de couverture. Pour vous faciliter la tâche, pensez à solliciter les services d’un courtier. Ce dernier dispose des qualifications requises pour vous accompagner dans le choix d’un contrat adapté à vos besoins et à votre capacité budgétaire. Avec l’avancée de l’Internet, il vous est possible d’entrer en contact avec un courtier en ligne.

vous pourriez aussi aimer