Quel métier faire avec un DSCG ?

10

Professions comptables

Comptable en poste : maîtriser le métier

Les cabinets d’audit sont intéressés par votre diplôme. Associé à un DCG, un BTS CGO, un Master CCA ou un MSTCF, il montre votre appétit pour la comptabilité.

A lire aussi : Comment nettoyer une cantine scolaire ?

Dans une entreprise, vous gérez un portefeuille de clients. Vous vous assurez de votre comptabilité (saisie, numérotation, classement, archivage) et vous êtes votre interlocuteur le plus fréquent. Cette expérience vous permet de développer votre relation client au quotidien.

A découvrir également : Comment trouver la formation convenable ?

Les domaines d’activité et les durées de fonctionnement des entreprises peuvent être très diversifiés : de l’atelier de réparation automobile créé depuis 30 ans à la start-up émergente. Dans la grande majorité des cas, les clients sont de petites entreprises et n’ont aucun bagage comptable. Votre travail consiste à les accompagner tout au long de la vie de l’entreprise.

Et votre expérience pratique peut vous aider amenez des auditeurs.

Auditeurs : développer dans un secteur qui vous plaît

Selon la taille de l’entreprise, votre rôle est différent.

Pour un VSE ou une PME spécifique, vous assurez le poste d’un comptable unique et gérez toutes les opérations.

Dans une grande entreprise, vous êtes responsable d’un domaine précis de la comptabilité et pouvez gérer une équipe :

— Responsable de la comptabilité pour les fournisseurs

— Responsable de la comptabilité client

— Responsable de la comptabilité bancaire

— Responsable des immobilisations

— Directeur général de la comptabilité

— Responsable de la comptabilité des exportations

— etc.

Vous pouvez rapidement accéder à un poste de chef comptable.

Professions d’audit et de contrôle interne

En pratique — CAC : la voie royale vers la polyvalence

ce que tu es Auditeurs en poste ou auditeur stagiaire (CAC) et participent à la validation de la conformité aux normes applicables par le biais d’états comptables et financiers.

Ils garantissent également la sincérité des comptes de l’entreprise, tant pour les besoins des actionnaires que pour l’État.

Vous exécutez des commandes d’inspection auprès des clients. Selon la taille, vous pouvez travailler avec 10 ou 25 clients.

Les débutants contrôlent l’inventaire, les immobilisations, l’analyse des comptes fournisseurs, les clients ou les banques. Ils vérifient l’existence et l’application des procédures d’achat (bon de commande, contrat, location…), de ventes (facturation, processus de recouvrement), de paie (vacances, paiement des contributions, etc.).

Ils créent des rapports documentés qui constituent le rapport d’audit de l’entreprise.

Vous vous formez dans tous les domaines de la comptabilité et dans de nombreux secteurs d’activité. Ce poste nécessite de la disponibilité, de la flexibilité et de bonnes compétences analytiques.

Ils évoluent vers des postes de direction ou d’audit. Il est également assez courant de faire examiner les propositions d’emploi par les entreprises.

En affaires : connaissance de l’ensemble de la société

Les grandes entreprises ou groupes ont mis en place des services d’audit interne. Connu en tant qu’auditeur ou contrôleur avec le surnom financier ou interne, votre travail consiste à vérifier l’application des règles et procédures dans tous les domaines de la société.

Les points cochés ne sont pas différents de ceux des armoires. Parfois, vous jouez également le rôle d’un consultant ou d’un soutien dans la mise en place des procédures. Par exemple, vous pouvez soutenir l’équipe comptable d’un jeune d’une filiale nouvellement créée.

Votre rapport s’adresse aux actionnaires qui Président du conseil d’administration et directeur administratif et financier de la société.

Les qualités nécessaires sont la curiosité, les relations interpersonnelles, la rigueur, les compétences analytiques et les compétences rédactionnelles.

Professions du contrôle de gestion

Contrôleur de gestion : analyse de la rentabilité

En tant que contrôleur de gestion, il est de votre devoir de rechercher les performances de l’entreprise. En tant que débutant, vous pouvez participer à la prise de décision en créant des tableaux de bord (rapports) : suivi budgétaire, indicateurs clés de performance (KPI), analyse financière.

Respecter le budget et donc expliquer les écarts reste votre tâche principale. Vous avez une bonne maîtrise de l’activité. Ils savent comment rechercher et trouver des données importantes. Vous établissez une bonne relation avec le personnel opérationnel nécessaire pour obtenir des informations

Vous pouvez également utiliser le Contrôle de la gestion du changement (nouveaux indicateurs, outils informatiques…) ou le mettre en œuvre dans une nouvelle agence.

Consolidator : La vision globale

Le consolidateur est chargé de résumer les états comptables et financiers des différentes sociétés et filiales d’un groupe. Il prépare le bilan consolidé.

Les contrôleurs de gestion des unités commerciales envoient leurs rapports au consolidateur, souvent à l’aide de logiciels d’entreprise. Ce dernier les analyse et prépare des rapports consolidés et des notes de synthèse à l’intention de la haute direction.

Il fournit aux auditeurs des pièces justificatives.

Chef de projet informatique : la solution technique

Le contrôle économique nécessite des outils de traitement des données adaptés et fiables. Le chef de projet informatique est compétent à la fois en gestion de gestion et en systèmes d’information.

Il met en œuvre de nouveaux logiciels ou outils qui répondent aux besoins de la direction (tableaux de bord mieux adaptés à l’activité, à la fiabilité, à la fluidité) et peuvent être utilisés par les opérateurs (comptables, contrôleurs de gestion, acheteurs, directeurs d’usine).

Les solutions peuvent être conçues en interne (développement informatique interne) ou en externe et adaptées à l’entreprise.

Le chef de projet doit avoir une bonne expérience des processus comptables de l’entreprise, être capable de définir des spécifications et être un enseignant qui explique les modifications aux utilisateurs.

professions fiscales

Dans la pratique — mesures fiscales

Votre DSCG vous fournit une base fiscale solide. Bien que des postes de fiscaliste vous soient ouverts, il est préférable de compléter votre formation par un diplôme universitaire en droit et fiscalité.

L’entreprise vous confie un portefeuille de clients. Vous gérez les déclarations fiscales (TVA, impôt sur les sociétés, etc.). Vous conseillez vos clients sur leurs options fiscales. Vous respectez la loi et vous guidez vos clients à travers les contrôles qu’ils passent.

En affaires : la recherche de l’optimisation

Le fiscaliste veille au respect du cadre fiscal de l’entreprise tout en essayant de l’optimiser.

Ils identifient les spécificités fiscales associées à l’activité et proposent des solutions pour gérer et réduire les impôts. Ils constituent une source de valeur pour votre entreprise.

Ils examinent les déclarations de revenus et soutiennent les équipes comptables. Ils fournissent l’interface avec l’administration fiscale.

Professions de la finance

Finance et financement : le nerf de la guerre

Le trésorier est une saine gestion de la trésorerie de l’entreprise.

Votre travail consiste à optimiser les dépenses financières et à gérer les flux de trésorerie. Vous entretenez de bonnes relations avec la communauté bancaire et recherchez les investissements les plus avantageux.

Vous négociez les prêts nécessaires à votre entreprise.

Ils sont également en première ligne pour obtenir les meilleurs taux de change et les meilleures couvertures pour les activités d’exportation.

Conseiller à la clientèle de la banque : le financier commercial

Votre travail consiste à offrir à vos clients la meilleure gestion de trésorerie possible. Vous avez des compétences interpersonnelles et des compétences en négociation.

Vous offrez à vos clients des solutions de financement et vous les soutenez dans leur développement. Vous connaissez le terme « risque » et vous vous intéressez au monde des affaires.

Avec un sens commercial, vous fournissez une montre et vous vous entraînez constamment sur les nouveaux produits proposés dans le secteur bancaire.

Directeur administratif et financier (CFO) – Rôle polyvalent élevé

Devenir directeur financier est un objectif pour de nombreux jeunes diplômés. Ce poste nécessite au moins 5 ans d’expérience (souvent 15) à des postes à responsabilité en comptabilité ou en finance.

Ils constituent le maillon essentiel de la coordination des équipes de comptabilité, de gestion, de trésorerie et de ressources humaines.

Tous les domaines examinés au DSCG sont utiles pour votre fonction.

Alex Vilas

directeur général

Almalia

vous pourriez aussi aimer