Comment on peut faire un questionnaire ?

Pour une entreprise, il est parfois important de s’informer sur l’avis des clients et sur leur satisfaction. Comprendre toute la vertu et l’intérêt d’une telle enquête point votre entreprise peut vous pousser à vouloir en réaliser un. Ce qui est fait est normal ! Mais il faut savoir comment s’y prendre et vous avez quelques lacunes en ce qui concerne le sujet. Dans cet article, vous retrouverez des pistes pour vous aider à réussir la réalisation de votre questionnaire.

Commencez par fixer les objectifs du questionnaire de satisfaction

Lorsque vous voulez réaliser un bon questionnaire, plusieurs étapes sont nécessaires. La première consiste à prendre le temps de réfléchir à vos objectifs. En effet, le but de ce type d’enquête, c’est d’obtenir des informations sur la performance d’un produit ou d’un service pour pouvoir les évaluer.

A découvrir également : Comment faire des meubles laqués ?

De ce fait, il est important de fixer au mieux vos objectifs afin d’amener les clients à y répondre. Aussi, il n’est pas souhaitable d’intégrer tous ces objectifs dans un seul et même questionnaire. Cela pourrait embrouiller vos clients et votre étude perdrait de son intérêt.

Il faut également savoir que plus vos objectifs seront clairs, plus les réponses de vos clients seront pertinentes et les résultats facilement utilisables par la suite. Pour que ça soit plus simple, vous devez connaître, mesurer et manager vos objectifs

A voir aussi : Les services d'une entreprise du réseau informatique

Pensez à définir les thèmes de votre questionnaire

Une fois vos objectifs mis au point, vous devez poursuivre la mise en place structurée du questionnaire en réfléchissant aux thèmes. Ceux-ci doivent être étroitement liés aux domaines de votre activité que vous souhaitez sonder. Une fois que vous avez bien défini vos thèmes, vous devez préciser davantage votre questionnement.

En réalité, il est important de savoir sur quels critères vous êtes en train d’évaluer. Le principal ici, c’est donc de préparer une base assez solide sur laquelle votre enquête pourra s’appliquer. Il n’y a que de cette manière que vous pourrez en tirer un maximum d’enseignements.

Établissez une structure solide de votre questionnaire 

L’étape qui suit est celle de la rédaction du questionnaire promptement dit. Vous devez choisir le type de question qui vous convient le mieux. Pour cela, vous disposez d’un large choix entre les questions ouvertes, celles fermées et celles à choix multiples. De manière plus aisée, vous devez réaliser un parfait équilibre entre les questions afin de faciliter la tâche au répondant. Les questions à échelle également peuvent vous aider ici, car y répondre nécessite de meilleures précisions et détails.

Lorsque vous avez sélectionné les types de questions, il vous faut vérifier l’annotation de celles-ci. En réalité, on constate mieux la présence  de l’annotation quand il y a des questions à échelle. Même ici, il en existe de toutes sortes comme les notes de 1a 10, l’avis de satisfaction ou les pictogrammes. Vous aurez à choisir en fonction du sens de votre question.

Choisissez le mode de diffusion de votre questionnaire 

Ici, vous disposez de trois options. Vous avez le choix de faire parvenir un formulaire papier ou par téléphone ou mail à vos clients.

Dans le premier cas, cela vous permet de toucher une zone géographique assez vaste et vous fait moins dépenser. Mais il y a absence de contact avec le client donc cela ne vous garantit pas grande réponse. Par contre, si c’est par téléphone, vous avez le contact direct avec le client et les coûts de l’enquête sont encore plus modérés. Mais ceci prend non seulement du temps à l’entreprise et au client, ce qui impose que le questionnaire soit court.

Pour finir, le questionnaire par mail constitue la référence. Elle est relativement rapide pour y donner réponse et paraît moins intrusif que l’appel téléphonique. Elle est rapidement recevable et on peut y donner un avant-goût en intégrant la première question au mail directement.

Testez votre questionnaire 

Avant une quelconque publication, vous devez absolument tester votre questionnaire. Ceci vous permet de repérer d’éventuels manques de clarté ou autre problème. Ainsi, vous pouvez commencer par un test interne auprès de vos collaborateurs. Puis poursuivre avec vos clients sur une base réduite et finir par une publication lorsque vous le finalisiez.

Une fois que vous récoltez les avis nécessaires, pensez à les publier sur des plateformes appropriées tout en les triant.

vous pourriez aussi aimer